LADAKH 2005

Ont visité cette page.

vendredi, 20. février 2009

Plan du site                            

Programme  Impressions  Diaporama

Diaporama.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de mon club de randonnée...


.

Le LADAKH dit petit Tibet, désigne une région himalayenne de l’Inde. Extrêmement isolé par les hautes chaînes montagneuses du KARAKORAM au nord et du ZANSKAR au sud, entre lesquelles coule l’Indus, il se distingue nettement du reste de l’Inde par son climat, puisqu’il n’est pas atteint par les moussons ; par sa culture, puisqu’il est presque exclusivement bouddhiste.
En été le climat est absolument sec. Pondérées par l’altitude qui varie de 3000 à 6000 m, les températures oscillent de 10° la nuit à 30° le jour.
Un vaste trek montagnard de 12 jours nous permettra de rencontrer les LADAKHIS et leur mode de vie ancestrale.
Des visites avant et après le trek, nous permettront de découvrir les sites incontournables situés hors de portée du trek.
Les fêtes lamaïques du GOMPA de PHYANG concluront magnifiquement le séjour au LADAKH.
Les 2 jours qui suivront serviront de sécurité en cas de retard du vol LEH DELHI. Nous en profiterons normalement pour aller à AGRA, « larme sur la joue du temps » comme a dit le poète Rabindranath TAGORE.

Programme en bref et dates :

bulletJeudi 21 juillet : PARIS DELHI.
Vol régulier PARIS Roissy 10 :20 - DELHI 22 :05. Vol direct Air India (AI) n° 7148 opéré par Air France. 9 h 5 de vol.
Accueil, transfert vers un hôtel de proximité pour quelques heures de repos.
bulletVendredi 22 juillet : DELHI LEH.
Vol régulier DELHI 05 :40 – LEH 06 :55. Vol Jet Airway n° 609. 1 h 15 de vol.
Accueil, transfert à l’hôtel. Début d’acclimatation à l’altitude. LEH est à 3500 m. Matinée libre. Déjeuner à l’hôtel. L’après midi, courte visite guidée de LEH, incluant le palais royal du 17ème siècle. Nuit à l’hôtel.
bulletSamedi 23 juillet : Environs de LEH.
Journée d’excursion de GOMPA en GOMPA (monastères bouddhistes).
Transfert 25km. Cérémonie des prières au THIKSEY GOMPA. Transfert à proximité de CHIMREY GOMPA. Courte marche pour atteindre le monastère, dans un cadre tout en harmonie.
Si nous en avons le temps, après avoir retrouvé le véhicule, nous irons voir le village de THAK THOK et son monastère, puis sur la route du retour, nous ferons un petit détour pour visiter le village de SHEY. La promenade le long de l’INDUS, dans la verdure parsemée de CHORTENS est parait-il fantastique.
Retour à LEH en soirée. Nuit à l’hôtel.
bulletDimanche 24 juillet : ALCHI .
Transfert à ALCHI . 63 km.
Après le petit déjeuner, nous partons pour ALCHI, 3150m. Nous consacrons la journée à explorer la beauté naturelle du site d’ALCHI et à visiter son monastère.
L’enclave religieuse avec ses champs verdoyants au milieu d’un paysage lunaire forme un site exceptionnel. Dans ses cinq temples, le monastère présente des fresques murales et des bois sculptés absolument superbes. Il faut se munir d’une lampe pour les apprécier.
Transfert à LIKIR. Rencontre avec l’équipe d’accompagnement. bivouac sur place.
bulletLundi 25 juillet : LIKIR – YANGTANG. 4 h 30 de marche.
Transfert pour LIKIR, 3400 m. Visite du vieux GOMPA. C’est l’un des plus anciens. Il date du 11ème siècle. C’est aussi un des plus importants. Il appartient à l’ordre des GELUPGA.
Après avoir rencontré notre équipe de horsemen Zanskarpas, nous commençons le trek : SUMDO, CHARATSE LA, 3800 m. (LA signifie col). Point de vue sur un espace minéral coloré. Descente au milieu des champs d’orge jusqu’au village de YANGTANG. 3600 m. Campement.
bulletMardi 26 juillet : YANGTANG - HEMIS-SHUKPA. 3550 m.4 h de marche.
SERTMANCHAN LA. 3850 m. La descente qui suit le col est assez raide et nous amène à HEMIS-SHUKPA. 3550 m.
De beaux cèdres, quelques petits monastères mais très jolis, de verts pâturages. Campement.
bulletMercredi 27 juillet : HEMIS-SHUKPA - TAMESGANG. 4 h de marche et transfert à LAMAYURU.
À travers pâturages, contournant (par la gauche) de nombreux CHORTENS, nous atteignons le MEPTEK LA. 4030 m. Nous descendons sur le village d’ANG. Franchissant le DANGDONG par un pont, nous le suivons ensuite par la rive droite jusqu’au gros village de TAMESGANG. 3220 m. Nous y trouvons un petit palais et un petit GOMPA, mais surtout de beaux vergers d’abricotiers et pommiers.
Transfert à LAMAYURU. 3400 m. 22 km. Campement.
bulletJeudi 28 juillet : visite de LAMAYURU. LAMAYURU – WANLAH. 4h de marche.
Après le petit déjeuner, visite de LAMAYURU et son GOMPA.
Puis nous reprenons la marche. PRINTIKI LA, 3750 m. Par une gorge étroite, nous redescendons sur le village de SHILLA avant de rejoindre le village de WANLA, 3245m.
bulletVendredi 29 juillet : WANLA - HINJU. 6 à 7 heures de marche.
Nous cheminons, rive droite de la rivière YAPOLA et atteignons en deux heures le village de PHENJILA. Un chemin situé sur la rive nord de la vallée de RIPCHAR NALA traverse et retraverse le torrent. Il nous conduit au village de HINJU. Campement sur le haut de HINJU. 3779 m.
bulletSamedi 30 juillet: HINJU - SUMDOCHENNO. 5 à 6 heures de marche.
Un sentier pentu nous amène au col de KONKE. 4905 m. Après avoir profité d’un joli point de vue, nous redescendons par les pâturages où prend naissance le ruisseau de SUMDAH que nous suivons rive gauche pour atteindre SUMDOCHENNO, 4100 m. Campement dans la vallée, au bord de la rivière.
bulletDimanche 31 juillet: SUMDOCHENNO - DUNDUNCHEN. 4 heures de marche.
Nous suivons un chemin devenant de plus en plus difficile, pour atteindre un abri formé par des roches. Nous franchissons un pont et nous atteignons le pied du prochain col. Campement à DUNDUNCHEN.
bulletLundi 1er août: DUNDUNCHEN - CHILLING. 4 heures de marche.
bulletUne montée abrupte nous mène au DUNDUNG LA, 4800 m. Rapidement, nous descendons à CHILLING. 3200 m, au bord du ZANSKAR. Le village est célèbre pour le travail des métaux comme le cuivre, l'étain, l'argent, pour la fabrication de louches, de pots à TCHANG, de théières etc. Campement.
bulletMardi 2 août: CHILLING - STOKSTE . 5-6 heures de marche facile.
Cette partie de trek, qui nous ramènera à LEH est très peu fréquentée par les trekkeurs.
Nous suivons le ZANSKAR par la rive gauche, sur une piste carrossable et sans doute poussiéreuse, qui, par le village de SUMDO DO, nous conduit jusqu’à un pont qui enjambe le ZANSKAR et nous remontons légèrement, rive opposée, jusqu’au village de STOKSTE, 3200 m. Campement.
bulletMercredi 3 août: STOKSTE - SPANAPULU. 4-5 heures de marche.
Nous poursuivons l’ascension au dessus de STOKSTE jusqu’au village de SPANAPULU, 4700m. Campement le plus élevé.
bulletJeudi 4 août: SPANAPULU - RUMJO DOK. 4-5 heures de marche.
Nous faisons l’ascension de l’un des cols les plus hauts de la région et point culminant du trek, le LAMIK LA, 5200 m. Nous profitons de la vue panoramique sur les chaînes du KARAKORAM, du ZANSKAR et sur la vallée de l’INDUS. Puis nous redescendons sur le village de RUMJO DOK, 4300m. Campement.
bulletVendredi 5 août: RUMJO DOK - SPITUK .4-5 heures de marche. Transfert.
Nous poursuivons la descente jusqu’au village de SPITUK.
Nous quittons notre équipe de muletiers et sommes transférés à LEH. Hôtel.
bulletSamedi 6 août: Environs de LEH.
Journée d’excursions. Transfert à CHOKLAMSAR. 9 km. Nous y regardons l’artisanat produit par les 5000 réfugiés tibétains.
Transfert à STOK. 20 km. Nous visitons le palais royal et son musée.
Transfert à MATHO. 27 km. Ce GOMPA a inspiré HERGE dans « Tintin au Tibet ». En effet ses lamas, lors du pèlerinage annuel, y pratiquent toutes sortes d’exercices acrobatiques dont la fameuse « lévitation ».
Transfert à HEMIS. 27 km. Nous y visitons le monastère.
Transfert à LEH par la route principale.
bulletDimanche 7 août: PHYANG, fêtes lamaïques.
Transfert au GOMPA de PHYANG. 20 km.
Le GOMPA n’est pas par lui-même intéressant, mais c’est celui qui rassemble le plus de fidèles. Nous y assistons aux fêtes lamaïques annuelles. Nombreuses danses en costumes traditionnels. Une estrade est réservée aux non bouddhistes qui souhaitent assister à ces festivités.
Retour en soirée à LEH. Hôtel.
bulletLundi 8 août : LEH – DELHI – AGRA.
Vol régulier Jet Airway n° 610. LEH 07 :35 DELHI 08 :50. 1 h 15 de vol.
Accueil, transfert en véhicule à air conditionné jusqu’à AGRA. 4 à 5h de route. Transfert à l’hôtel, dîner.
AGRA fut fondée par les premiers empereurs MOGHOLS, conquérants musulmans descendus des montagnes afghanes au 16ème siècle. Nous aurons un guide francophone ou anglophone pour la visiter.
En option, si le temps le permet, au coucher du soleil, visite du TAJ MAHAL, chef d’œuvre de l’architecture moghole et qui est devenu paradoxalement le symbole universel de l’Inde.
bulletMardi 9 août: AGRA – DELHI.
Au lever du soleil, visite d’AGRA et en option du Fort Rouge et de ses somptueux palais. Retour à l’hôtel pour un petit déjeuner puis transfert à DELHI. En soirée, dîner spécial, menu indien. Transfert à l’aéroport international pour vol de retour.
bulletMercredi 10 août: DELHI – PARIS.
Vol direct Air India (AI) n° 7147 opéré par Air France, DELHI 00 :35, ROISSY 06 :10. 8 h de vol.

Impressions.

Monastère bouddhiste « THIKSE GOMPA », 3500 m, 8h du matin. Guidés par les battements sourds du gong, nous gravissons à la hâte les volées de marches qui nous séparent du temple. Pieds nus, nous nous glissons dans la pénombre et nous asseyons en silence. Dans la position du lotus, sur 2 lignes, face à face, couverts d’une lourde robe de laine rouge sombre, crâne rasé, une douzaine de lamas, de tous âges, psalmodient les prières du matin. Un Rimpoché (moine vénérable) guide la cérémonie, sans aucune sévérité. Les chants s’interrompent. Deux moinillons circulent parmi les moines qui tendent leur bol : l’un des petits sert de la farine d’orge grillée, l’autre du thé. Avec une tranquillité souriante, les moines mélangent leur TSAMPA et la mangent. La prière reprend. Par instants, la psalmodie, rythmée par le gong, est remplacée par des sifflements stridents, des vagissements de cornes et des barrissements de trompes, bruits effrayants sensés éloigner les démons.

Maison de thé. La maison est de terre battue et bois. Elle est couverte par une terrasse où sont entassés les fourrages. Des bouses sèchent au soleil et seront brûlées dans le poêle. Les murs sont chaulés de blanc. Par endroits des symboles bouddhistes aux traits naïfs, peints en rouges, protègent du malheur. Nous sommes entrés par une courte échelle. Nous avons quitté nos chaussures avant de pénétrer dans la pièce principale. Assis en tailleur sur des nattes, le dos appuyé au mur, côté fenêtre, nous apprécions le calme et la fraîcheur après la poussière et le soleil. Une étrange et imposante batterie de cuisine s’étage contre un mur : grandes jarres de laiton ou de fer blanc, bidons, bols, théières… Sur un poêle, la TSAMPA, finit de cuire. Un ingénieux système d’archet à corde fixé au poteau central, permet de baratter le lait. La maîtresse de maison prépare le thé qu’elle nous servira dans les petites tasses posées devant nous, sur un banc …

Col « LAMIK LA », 5200 m. La montagne fantasmagorique s'offre aux caresses de nuages furtifs et vibre de toutes ses couleurs, le blanc des neiges éternelles et glaciers, les ocres, ambres, rouges et noirs de ses flancs, les verts de ses vallées. Elle se déchire et s'ouvre aux flots violents du ZANSKAR qui force son passage en rugissant. Dans les maigres pâturages en contrebas, paissent des GZOS (croisement de Yack et bovin) et des hardes d’ibex sauvages aux longues cornes annelées. Quelques marmottes, au pelage orangé, courent d’un terrier à l’autre.

Village de HEMIS-SHUKPA. 3550 m. La descente qui suit le col et nous amène au village est assez raide. Un mur de MANIS signale l’entrée : large mur de pierres sèches, couvert de pierres plates où sont gravées des MANIS (invocations bouddhistes, dont la plus fréquente est OM MANE PADME HUM ! Bienvenue dans la fleur du lotus). Comme les chortens, ils obligent à un contournement par la gauche. Le village s’étage longuement le long d’un torrent qui permet l’irrigation des terrasses. L’énergie hydraulique fait tourner de nombreux moulins à farine, mais aussi des gros moulins à prières, dont les clochettes décomptent chaque tour d’un tintement aigrelet.

La dernière mise à jour de ce site date du 20-02-09