La Réunion 2009
Trek  :Diagonale des Fous. De Roche Plate à Hell Bourg.

Ont visité cette page.

mercredi 18 mars 2015

Plan du site

             

.

Commentaires.

Au jour le jour :

6ème étape – Mercredi 30 sept :
Roche Plate, les Trois Roches, La Nouvelle (1430 m- capitale de Mafate) = 6 h, 330 m>0 et 100 m<0

Hier soir, nous avons Dîné à une auberge sise à 10’ du gîte, en contrebas du gîte. C’est une impression très étrange que de parcourir ces quelques centaines de mètres à la lampe frontale, suivant un sentier étroit. A chaque embranchement, on se demande – par où c’est ? – On scrute l’obscurité, comme la marin guète le phare, on écoute les bruits de la nuit...
Avant de partir, ce matin, nous avons fait quelques petites provisions à l’épicerie voisine du gîte. Attention, c’est extrêmement cher. Il faut intégrer le coût d’amenée des marchandises par hélicoptère ! Hélicoptères dont la ronde commence dès le point du jour.
Et nous voilà partis. Après quelques minutes d’échauffement, on s’arc-boute dans un raidillon qui longe la misérable église et s’élève au-dessus.
Enfin, un plateau, quelques pauvres cultures, des bananiers et puis oh merveille, les 3 Roches. La rivière des galets s’y jette dans un gouffre. Mais en amont elle a fait un glacis de rochers, ménagé quelques trou d’eau, alentour des résineux clairsemés. Le lieu idéal pour la baignade, la sieste, le pique-nique. Il faut qu’Émile nous arrache à ce petit paradis, en nous parlant de ce qui nous attend avant le soir ! Une longue grimpée, puis la traversée de la Plaine des sables, pour atteindre peu après "La Nouvelle", dans la brume...
Beau bourg aux cases pastel, coquettes, éparses. A l’école, c’est la récré pour les petits, leurs cris, leurs rires réchauffent l’atmosphère. Il y a une petite église flanquée d’un clocheton de bois, d’un calvaire peinturluré et d’une sculpture naïve, grossièrement taillée dans le bois, représentant une femme lourdement chargée.
Ici ou là, dans les espaces naturellement engazonnés, poules caquetantes et coqs chanteurs, chèvres, bouquets floraux.
Et puis surtout, un boulanger dont le four répand un bonne odeur de pain chaud ! Réserver le pain pour le lendemain.

7ème étape – Jeudi 1er Octobre :
La Nouvelle, col de Fourche (1942 m), le Grand Sable, Hell Bourg (927 m) = 8 h.
Grand soleil, On quitte La Nouvelle entre des massifs de fleurs somptueux, bougainvilliers, rhododendrons et autres.
Le panorama sur le cirque est magnifique.
Puis on s'enfonce dans une forêt humide suivant à pieds secs, un sentier de rondins aimablement placés par les gardes forestiers.
Commence alors l’ascension du col de Fourche, et tandis que nous montons, la brume descend et s’épaissit. Au col, le vent et le brouillard qui s’associent pour tout détremper nous obligent à continuer sans délai.
La descente est « casse pattes », un petit oiseau nous accompagne un bon moment, se signalant par son chant, s’éclipsant, réapparaissant, curieux et prudent.
En bas, dans la plaine de Grand Sable, l’atmosphère s’assèche et se réchauffe. Un torrent, un ravin profond et puis un très longue marche, usante, éprouvante, pour atteindre enfin HELL BOURG. L’une d'entre nous souffre d’une tendinite à un genoux et va devoir abandonner le groupe jusqu’à avoir récupéré.
Oh! merveille, nous avons droit à une "soirée cabaret", le patron du gîte, ses 2 fils, nous offrant en plus d’un excellent repas commencé par le traditionnel rhum arrangé, une animation en chansons et blagues créoles.
Je ne résiste pas au plaisir de vous rapporter quelques expressions créoles, pour ce qui est des chansons, voyez la vidéo :
En Créole :
- Le blanc c’est un zoreille parce qu’il fait toujours –Hein ? en mettant la main à l’oreille quand un créole lui parle.
- Un voleur c’est un... travailleur de pleine lune !
- Un grand type c’est un... casse papaye sans gaule !
- Un fainéant c’est un... chauffe-galets !
- Le sexe de l’homme c’est le... cabot !
- Celui de la femme, c’est la... chouchoute !
- Un suppositoire c’est un... bonbon la fesse !
- le bois de camphre (effet sédatif sexuel), c’est un bois... de contre bande !
Etc.
On a bien ri de cet humour bon enfant, de ces expressions imagées cocasses.

8ème étape – Vendredi 2 Octobre :
Épicerie à Hell Bourg. Hell Bourg Belouve (1500 m) = 2 h 30 573 m>0
Avant de prendre les sacs, nous avons visité La Maison FOLIO : musée ethnographique et jardin botanique commentés d’abondance par une dame au charmant accent créole. A voir, à écouter, absolument.
Et puis, montée à BELOUVE. Que dire ? J’ai gardé le souvenir d’un escalier interminable, à flanc de montagne, avec parfois quelques trouées dans la végétation, côté ravin, qui laissent apparaître le cirque de Salazie, et puis le brouillard qui finit par tout masquer.
2 heures de marches avant d’arriver au plateau de BELOUVE, d’y poser les sacs et de pique-niquer sur des bancs sous des tonnelles, fumants comme des chevaux.
Après avoir déposé les sacs au gîte, nous sommes allés voir le TROU DE FER. Nous n’avons vu qu’un trou de brumes. 3h aller retour dans un sous bois tropical dense ! Nous étions déçus.

Informations pratiques :

6ème étape – Mercredi 30 sept :
Gîte en demi-pension chez M. OREO Maximin 02. 62. 43. 58. 57 et chez M. BEGUE A. Demi-pension : 15€ (nuitée) + 15 € (dîner) + 4€ (petit déjeuner) = 34€

7ème étape – Jeudi 1er Octobre :
Épiceries à la Nouvelle. Gîte « La Mandoze » en demi-pension chez M. MANORO Patrick 02. 62. 47. 89. 65. Demi-pension : 15 € (nuitée) + 17 € (dîner) + 5 € (petit déjeuner) = 37 €

8ème étape – Vendredi 2 Octobre :
Gîte en demi-pension chez Mme ROSSET Carmen 02. 62. 41. 21. 23. Demi-pension : 15 € (nuitée) + 17 € (dîner) + 5 € (petit déjeuner) = 37 €

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 18-03-15