Tournesol.  

Ont visité cette page.

vendredi 20 février 2009

Plan du site

             

.

 

J’ai mal noué le fil des heures
Dont les miroitements emportent
Jusqu’au souvenir des couleurs
Qui flambaient sur ma tête forte

Moi qui poursuivais le soleil
De l’aube pâle, jusqu’au couchant
Voila que je tourne de l’œil
Que je m’incline en gémissant

Courbé un peu plus, chaque jour
Face flétrie, je me désole
Bientôt couché par les labours
Mes larmes noires vont au sol

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 20-02-09