Pérou 2007.
CHIQUIAN, tour de cordillère HUAYHUASH, la plus belle et la plus sauvage du Pérou.

Ont visité cette page.

mercredi 18 mars 2015

Plan du site

             

.

 

Au jour le jour :
Jour 08 : CHIQUIAN. Journée libre, puis transfert en soirée, vers le petit village de PACLLON où commencera le trek. 2h de piste acrobatique pour parcourir les 12 Kms en 4x4 surchargé. Un seul véhicule est arrivé. Nous avons toutes les tentes mais pas grand-chose d’autre...

Jour 10 : Jeudi 09 août. PACLLON - LAGUNA JARHUACOCHA (4066 m) (+-6 h. De marche).
Le chemin monte le long du Rio Achin. A mi-chemin de l'étape on a déjà une vue panoramique sur de nombreux sommets : le Rondoy (5870 m), le Jirishanka (6094 m) et le Yerupaja (6634 m, le second sommet du Peru). Nous franchissons le LLAUCHE PASS 4847 m. Nous marchons sur des pentes herbeuses, avec quelques rares buissons, jusqu'au lac JARHUACOCHA que surplombent les cimes enneigées de la Cordillère.

Jour 11 : Vendredi 10 août. JARHUACOCHA –SAMBRUNYA PASS( 4750 m) - MATACANCHA (4100 m) (+- 6 h. De marche).
L'itinéraire suit la rive nord du lac en direction de l'est et passe le long de la laguna Soltercocha. On se dirige ensuite au nord, vers le col de Sambunya. Au fur et à mesure qu'on progresse en altitude le spectacle des nombreux pics et glaciers, qui dominent les eaux turquoise du lac, devient féerique. La descente passe par la QUEBRADA Rondoy jusqu'à la vallée de Cuncush que l'on remonte pour arriver à MATACANCHA.

Jour 12 : Samedi 11 août. MATACANCHA - CACANAN PASS (4750 m) - Lac MITUCOCHA (4250 m) (+- 5 h. De marche).
Un chemin en zig zag mène au col. Nous descendons ensuite dans une large vallée sur le versant est de la Cordillère HUAYHUASH et suivons le Rio Janca jusqu'au campement, à la LAGUNA MITUCOCHA. Moment d'émotion devant l'intense beauté des 2 sommets du Jirishanca (6094 m) qui se reflètent dans les eaux tranquilles du lac.

Jour 13 : Dimanche 12 août. LAGUNA MITUCOCHA - Lac CARHUACOCHA (4138 m) (+-5h. de marche).
Nous suivons une étroite vallée jusqu'au col Carhuac (4650) et puis descendons ensuite jusqu'à la LAGUNA CARHUACOCHA. C'est un site magnifique où l'on jouit d'un panorama incomparable sur une impressionnante succession de sommets enneigés: le YERUPAYA (6634 m) et le YERUPAYA CHICO (6127 m), le JIRISHANKA (6094 m) et le JIRISHANKA CHICO (5446 m), et le Siula Grande (6344 m).

Jour 14 : Lundi 13 août.LAGUNA CARHUACOCHA - CARMICERO pass (4600 m) - HUAYHUASH (4350 m) (+-5 h.de marche) .
Un ancien chemin Inca mène au col en suivant les gorges de CARMICERO. La descente sur le versant opposé passe entre les 2 lacs de ATOCSHAIKO (4500 m), avant de nous mener à HUAYHUASH. Belles perspectives sur le CARMICERO (5960 m), le JURAU (5600 m) et le TRAPECIO (5644 m).
Jour 15 : Mardi 14 août. HUAYHUASH - PORTACHUELO(4750 m) - Lac VICONGA (4500 m) (+- 5 h. De marche).
Le chemin remonte la vallée, passant par plusieurs lacs avant d'atteindre le col. Beau panorama sur la Cordillère RAURA, une chaîne qui culmine à 5806 m. Après une descente facile on arrive à la LAGUNA VICONGA où on aura l'occasion d'apercevoir des troupeaux d'alpagas, mais aussi et surtout de nous baigner dans l’eau chaude d’une source volcanique, un vrai délice.
Jour 16 : Mercredi 15 août. VICONGA – CUYOC PASS - QUEBRADA HUANACPATAY (4100 m) (+- 6h de marche) .
Nous franchirons le col CUYOC PASS (5050m.), coincé entre les sommets. C'est aussi le point le plus haut de notre périple. On passe à quelques mètres des glaciers du Cuyoc et du Pumarini et on profite de belles vues sur les faces ouest du Carnicero, du Jurau et du Trapecio. Un chemin en forte pente mène à une "pampa" et, plus bas, à une étroite vallée, la Quebrada Huanacpatey, où nous campons.
Arrivée au bivouac, sur la rive d’un rio dont le cours est contrarié par d’énormes blocs de roche qui se sont arrachés des sommets, on dévalé la pente pour s’immobiliser au beau milieu de la QUEBRADA.

18h30. tremblement de terre à Huanacpatey
Une voix déchire le silence : Le sol bouge !
En quelques secondes, le groupe est debout sous un ciel noir où se lisent les étoiles et les constellations.
Sous nos pieds, la masse colossale de la cordillère se déhanche comme le plancher d’une légère calèche. Stupéfiant !
L’angoisse vole de l’un à l’autre et s’amplifie, dans l’obscurité : et si de nouveaux rochers allaient se détacher des flancs de la montagne et dévaster le bivouac !
J’appelle au calme, au silence et à l’écoute...
Deux longues minutes. Fin du séisme, mais lent retour au calme dans les poitrines.

Ce n’est que le lendemain soir, au village de HUAYLLAPA, 3600 m, que nous saurons l’ampleur du drame d’ICA, à 500 km au sud de notre position.
4ème cataclysme depuis 1970 ! Pauvre Pérou, si courageux, si souriant, si patient.

Jour 17 : Jeudi 16 août. HUANACPATEY - HUAYLLAPA (3600 m) (+- 4 h. De marche).
La descente se poursuit et on passe près d'une impressionnante cascade (300 m) avant d'entrer dans la large vallée de Huayllapa que l'on suit jusqu'au village du même nom.
Jour 18 : Vendredi 17 août. HUAYLLAPA - TAPUSH PASS (4800 m) - GASHGAPAMPA (4500 m) (+- 5h30 de marche).
Après une rude montée à travers une gorge la pente s'adoucit et on arrive au col de TAPUSH, dominé par le Diablo Mudo (5223 m). Dans la descente, le chemin passe par la LAGUNA Susucocha avant d'arriver à GASHGAPAMPA.

Jour 19 : Samedi 18 août GASHGAPAMPA - PACLLON (3350 m) – CHIQUIAN. La descente est facile jusqu'au Rio Achin. On arrive sur le chemin qu'on a emprunté en début de trek. On suit le Rio Achin jusqu'à PACLLON où notre transport nous attend pour nous amener vers CHIQUIAN. Le tour intégral de la Cordillère HUAYHUASH est bouclé.

Joël LEPLAT (tous droits réservés)

La dernière mise à jour de ce site date du 18-03-15